Focus métier : le développeur Web

Avec l’essor d’Internet, de nouveaux métiers ont vu le jour et se sont considérablement développés. Dans ce secteur en perpétuelle mouvance, le développeur Web tient une place primordiale afin d’assurer le client d’une présence efficace sur internet. Avec diverses missions, il occupe un poste clé, et intervient à plusieurs niveaux. Zoom sur un métier, encore promis à un bel avenir.


Les missions du développeur

Pour exercer le métier de développeur Web, différents cursus sont possibles, de la formation développeur web en école spécialisée, après une première spécialisation dans l’informatique, aux Bac+2 - Bac+5. Une fois diplômé, il va pouvoir intégrer le monde de l’entreprise et mettre ses connaissances à contribution.

En effet, ses missions vont être multiples, le développeur Web intervient à différentes étapes. A commencer par l’analyse technique du projet afin de cerner et respecter les besoins du client. Tout en respectant le cahier des charges établis par le chef de projet, il va réaliser la conception du site internet en programmant les fonctionnalités. Son rôle réside dans la préconisation et la mise en œuvre de solutions techniques adaptées aux desiderata du client. Pour cela, il va devoir respecter les techniques de codage, et s’assurer de vérifier et de valider les fonctionnalités développées. Outre cette réalisation technique et le développement informatique du site, en respectant les délais et budgets, le développeur Web va être amené à rédiger des notices, guides et fiches techniques dans le but de former le client. Par la suite, il fait office de support technique et aura pour tâche de corriger les problèmes rencontrés par le client.


Un profil complet

Le développeur Web pourra exercer son activité en tant qu’indépendant, en entreprise ou en agence Web. Au début de sa carrière, il percevra un salaire compris entre 28 000 et 39 000€ bruts par an, ce dernier s’élèvera jusqu’à 45 000€ avec l’expérience. Après quelques années, il pourra évoluer vers des postes à responsabilités plus élevées, comme vers un poste de directeur technique où il sera amené à encadrer une équipe de développeurs.

A son actif, de nombreuses compétences : il doit savoir faire preuve à la fois d’autonomie et d’adaptabilité, mais aussi avoir un bon relationnel puisqu’il travaille dans le même temps en équipe. Le développeur doit bien sûr maîtriser parfaitement les langages (PHP, Java, SQL…) ainsi que les outils et logiciels indispensables à son activité. Il devra d’ailleurs effectuer une veille afin de se tenir informé des nouveautés. Enfin, une bonne créativité est requise afin de se démarquer des autres développeurs.